Sève de bouleau : la cure de sortie de l’hiver

La cure de sève de bouleau est la cure de printemps de prédilection pour vous qui souhaitez éliminer de votre corps de toutes les toxines accumulées pendant l’hiver tout en reminéralisant celui-ci par la même occasion.

C’est aussi un tonifiant du printemps qui vous redonnera l’énergie qui souvent, n’est plus au rendez-vous après ces longs mois d’hiver.

Alors, comment procède-t ’on ?

C’est simple, il suffit de prendre un verre de sève de bouleau le matin à jeun (verre d’environ 20 – 25 cl), que l’on aura sorti du frigo la veille au soir pour ne pas boire trop froid.
La cure durera 21 jours comme la plupart des cures.
Petit détail qui a son importance : on choisira de préférence de la sève de bouleau fraiche (et non pasteurisée car elle aura alors perdu une bonne partie de ses propriétés) – (1)

A noter qu’elle est déconseillée aux personnes allergiques aux dérivés salicylés et aux personnes allergiques à la sève de bouleau (ce qui est différent d’une allergie au pollen de bouleau).

Voyons maintenant en détail les bienfaits de ce nectar de choix :

Tout d’abord, la sève de bouleau favorise le drainage des différents émonctoires de l’organisme (nos émonctoires sont les portes de sorties pour éliminer les toxines et les déchets de notre organisme : sont essentiellement concernés ici les reins, le foie et la peau) et elle est également diurétique.
Elle facilitera donc la perte des quelques kilos accumulés pendant l’hiver.

C’est également un stimulant général de l’organisme mais pas seulement : elle est désacidifiante et reminéralisante. Elle a également des propriétés anti-inflammatoires, elle détoxifie la peau, elle aide à un meilleur fonctionnement cardiovasculaire, elle permet une meilleure circulation de la lymphe ; elle est aussi particulièrement recommandée pour soulager l’arthrose, (2) … la liste est longue et ne s’arrête pas là donc vous l’aurez compris, c’est vraiment LA CURE idéale de début de printemps.

Mais que contient réellement la sève de bouleau?

On y trouve notamment de la vitamine C, du calcium, du magnésium, du phosphore, du potassium et du silicium, bref un vrai trésor de bienfaits pour notre organisme.

Pour une efficacité optimum, Il est recommandé d’accompagner la cure de sève de bouleau par une bonne détoxination grâce à une alimentation hypotoxique :
- on limitera donc l’apport en protéines animales pendant les 3 semaines de cure, notamment la viande rouge. En parallèle, on réduira la quantité de féculents et de céréales ainsi que les produits laitiers et les aliments contenant du gluten (idéalement on n’en consommera pas du tout sur toute la période)
- on supprimera également tous les produits contenant des sucres raffinés. Pour les plus courageux, on optera pour une monodiète de fruits ou de jus de légumes une fois par semaine ou encore mieux un jeûne de 24h pour mieux aider nos organes à nettoyer notre corps de tout ce que nous avons pu stocker pendant l’hiver.
- pour finir, on supprimera les faux aliments (café, thé, alcool, chocolat, …).

Et pour les fumeurs, c’est sûrement le moment idéal pour songer à arrêter de fumer afin d’aider encore davantage notre corps à se purifier pour démarrer une nouvelle saison au mieux de sa forme et pour longtemps.

Eh bien évidemment, cette cure s’associe à un exercice physique régulier qui ne fera que renforcer les effets bénéfiques de cette cure de jouvence.

Nadine Laudier
Praticienne de santé Naturopathe certifiée FENA
Conseillère en fleurs de Bach agréée Centre Bach

 Les conseils communiqués dans cet article ne se substituent en aucun cas à un avis médical personnalisé.

(1)     A ne pas confondre avec le totum de bouleau Dietaroma qui peut se prendre en cure toute l’année (20 ml  par jour)
(2)     La cure ne se substitue aucunement à tout traitement médical en cours

Découvrez ici notre produit bouleau totum.