Immunité de l'enfant : Comment renforcer le système immunitaire des enfants ?

Vous trouvez votre enfant amorphe, fatigué, plus sujet aux maux du quotidien. Où est passée votre petite boule d’énergie habituelle ? Souffrirait-elle d’un manque de vitamines ? De bonnes défenses naturelles aident à surmonter les changements qui rythment sa vie : passage en collectivité, rentrée scolaire, arrivée de l’hiver… Renforcer l’immunité des plus jeunes dans ces moments-là va leur permettre de mieux résister aux agressions extérieures. Pourquoi est-ce important de stimuler le système immunitaire de votre enfant ? Quelles solutions naturelles peuvent vous y aider ? Voici quelques conseils pour booster sa vitalité !

Immunité de l’enfant : pourquoi est-ce important ?

À la naissance, l’enfant est déjà doté de défenses naturelles – le système immunitaire inné – qui l’aident à faire barrière contre les intrus qui affecteraient sa santé. En grandissant, l’immunité acquise se développe comme un rempart contre les différents « agresseurs » qu’il rencontre : virus, bactéries, polluants... Bien souvent, les six premières années de sa vie sont synonymes de rhumes à répétition, otites et angines plus ou moins aiguës. Certes, c’est ainsi que votre cher petit construira ses défenses, mais il est important qu’il se développe harmonieusement. Vitalité et énergie sont les garants d’un enfant en pleine forme, prêt à affronter les défis qui l’attendent !

Les habitudes pour un enfant plein de vitalité

Bonne nouvelle ! Il est tout à fait possible d’agir sur le bien-être de votre enfant, et ce, de manière totalement naturelle, en installant des habitudes saines.

Une alimentation équilibrée

À la naissance, votre nourrisson a bénéficié de votre immunité. En grandissant, il doit fabriquer ses propres anticorps. L’alimentation joue alors un rôle essentiel pour lutter contre les infections. Privilégiez des aliments riches en vitamines et minéraux, pauvres en gras saturé et en additifs alimentaires. Variez vos plats avec des légumes pleins de fibres, des protéines animales et végétales, de l’ail et de l’oignon.

Une flore intestinale solide

Si vous avez allaité votre bébé, vous savez que le lait maternel permet de stimuler l’immunité de l’enfant. L’intestin d’un enfant renferme plusieurs centaines d’espèces de bactéries. C’est ce qu’on appelle le microbiote et il a une grande influence positive sur la santé des enfants. Des chercheurs de l’université de l’Ohio aux États-Unis[1] ont même établi un lien entre comportement des enfants et composition de la flore intestinale ! Certains aliments vont favoriser le développement des bonnes bactéries, au détriment des mauvaises :
- Le yaourt, qui contient naturellement des bactéries lactiques
- Le kéfir non effervescent, qui est un lait fermenté.

Un environnement sain

Le cadre de vie influence les défenses naturelles de l’organisme de l’enfant, sans qu’on s’en rende forcément compte. Par exemple, les espaces trop chauffés assèchent les muqueuses du nez, qui n’agissent alors plus comme rempart contre les microbes. Aussi, la température idéale dans la chambre se situe entre 18° et 21°C. Évitez les grandes variations de température et n’hésitez pas à déshabiller votre enfant, même pour un court trajet en voiture. Bien sûr, le tabac en présence des enfants est à proscrire.

Une hygiène adaptée

Pour que l’enfant construise son immunité, il doit être confronté à un minimum de bactéries. Le faire grandir dans un univers totalement aseptisé est donc une fausse bonne idée, car il ne pourra pas ensuite lutter contre les maladies qui vont l’attaquer dès qu’il sera en collectivité.

Une activité physique régulière

Votre enfant a besoin de s’oxygéner. Pour cela, rien de tel qu’une petite séance de sport en famille et en plein air pour booster la vitalité et capter la vitamine D du soleil ! Sans compter que l’activité physique aide à trouver le sommeil, à condition de la pratiquer à bonne distance de l’heure du coucher !

Un sommeil de qualité

Le saviez-vous ? Le sommeil régule l’hormone de croissance et agit positivement sur le développement des facultés motrices et cérébrales de l’enfant. Un enfant reposé sera bien plus résistant aux petites maladies du quotidien. En fonction de leur âge, les enfants ont besoin de dormir entre 10 h et 14 h par nuit. Le vôtre rencontre des troubles nocturnes ? Rassurez-vous, il existe des solutions naturelles pour qu’il retrouve un sommeil de qualité !

Du rire et de la bonne humeur !

Rire 10 minutes (minimum) par jour, ce n’est pas que pour les adultes ! Les cellules NK et les immunoglobulines G, A et M, jouent un rôle bénéfique dans la réponse immunitaire et augmentent significativement lorsqu’on rit[2]. Vive les chatouilles et les fous rires en famille !

Les plantes qui aident à renforcer les défenses naturelles

Votre enfant va entrer en crèche collective ? La rentrée scolaire approche ? L’hiver s’installe ? En plus des habitudes que nous venons de citer, vous pouvez donner un coup de pouce à votre enfant grâce au pouvoir naturel des plantes* !

- L’acérola (Malpighia glabra L.) : Connaissez-vous les bienfaits de l’acérola ? Cette petite baie du Brésil est très riche en vitamine C. 1 kg d’acérola équivaut à 40 kg d’oranges et 400 kg de pommes ! Alors, pourquoi s’en priver ? la supplémentation en vitamine C aux périodes délicates va aider votre enfant à passer le cap sans encombre. La vitamine C protège les cellules contre le stress oxydatif, contribue à la réduction de la fatigue et participe au fonctionnement normal du système immunitaire.

- Le cynorrhodon (Rosa canina) : le faux-fruit de l’églantier sauvage est lui aussi riche en vitamine C : 100 g en contiennent autant qu’1 kg de citrons ! Sa teneur en vitamine C va aider à lutter contre la fatigue et va aider le système immunitaire à fonctionner normalement. Autrefois, on pensait que la plante était censée guérir des morsures de chien, d’où son nom Rosa canina.

- L'échinacée (Echinacea purpurea) : bien avant nous, les Amérindiens l’utilisaient déjà, cette plante participe au bon fonctionnement du système immunitaire et va aider à apaiser les voies aériennes supérieures en cas d’irritation[3].

- L’extrait de feuille de cassissier (Ribes nigrum) : Contient également de vitamine C, elle va agir comme tonique général et participe au maintien d’un bon système immunitaire.

- La propolis : le pouvoir de la ruche n’a pas fini de nous surprendre ! La propolis est une substance qui résulte du mélange de résine, cire, pollen et miel. Son nom signifie « devant la cité », la substance permettant de réduire les ouvertures de la ruche avant l'hiver. Une étude a montré son efficacité pour aider les enfants concernés par des infections des voies aériennes supérieurs [4].

Chez Dietaroma, nous sommes fiers de vous proposer des solutions naturelles pour vous aider à garder la forme ! Forts de notre expertise, nous avons développé deux petits sprays pour renforcer la vitalité de votre enfant. Cette gamme spécialement conçue pour les enfants de 3 à 12 ans est 100 % naturelle et biologique. Son taux de sucre est le plus faible du marché, avec moins de 2 % d’un morceau de sucre standard.

Retrouvez ces sprays à pulvériser dans la bouche ou dans une cuillère :

-       Protège-moi des coups de froid, pour renforcer les défenses immunitaires lors des changements de saison.

-       1,2,3 Vitalité pour toute la journée pour faire le plein d’énergie pour la journée.

Les compléments alimentaires ne peuvent se substituer à un traitement médical, demandez conseil à votre médecin.



[1] Lisa M.Christian et al. Gut microbiome composition is associated with temperament during early childhood. 2014. Brain, Behavior, and Immunity. Volume 45, March 2015, Pages 118-127.

[2] Berk LS, Felten DL, Tan SA, Bittman BB, Westengard J. Modulation of neuroimmune parameters during the eustress of humor-associated mirthful laughter.Altern Ther Health Med. 2001 Mar;7(2):62-72, 74-6.

[3] Ogal M, Klein P, Schoop R. Echinacea for the Prevention of Respiratory Tract Infections in Children 4 - 12 years: A Randomized, Blind and Controlled Study. Sociéte Suisse de Pédiatrie (SSP, Poster), 24th May, Lausanne, Switzerland.

[4] Bee product efficacy in children with upper respiratory tract infections. Seçilmiş Y, Silici S. Turk J Pediatr. 2020;62(4):634-640. doi: 10.24953/turkjped.2020.04.013.