Immunité et confinement

Le système immunitaire n’a jamais été autant sur le devant de la scène en cette période difficile de pandémie :

Mais qu’est-ce au juste et comment le maintenir dans son fonctionnement optimal ?

Quel est son rôle ?

C’est notre barrière naturelle, composée de multiples organes et tissus.

Il protège l’organisme contre les agressions extérieures en tout genre qui se présentent sous la forme d’antigènes (ou cellules étrangères) contre lesquels il va déployer toute une série d’armes : les globules blancs et anticorps qui vont se mobiliser pour inactiver et détruire ces agents agresseurs.

Il a un allié souvient mal connu pour bien fonctionner : le système lymphatique, essentiel au bon fonctionnement du système cardiovasculaire et déjà, on entrevoit tout l’orchestre qui se met en route pour défendre l’organisme.

Aussi renforcer le tout sera plus efficace que renforcer isolément un organe.

Ainsi le système lymphatique, composé d’un liquide (la lymphe), d’un réseau parallèle au circuit sanguin ou circuit lymphatique et d’organes complexes et dédiés au travail du système de défense que sont les ganglions (ou sentinelles) et tissus lymphoïdes spécialisés, a pour mission de filtrer la lymphe et de drainer pour débarrasser les agents étrangers.

Composé d’organes (rate, thymus, moelle osseuse) et de cellules spécialisées (globules blancs), ses fonctions essentielles de défense ont des besoins spécifiques.

Comment soutenir le système de défense ?

Il est donc important de soigner en premier lieu les barrières naturelles :

- la peau (1ère barrière cutanée),

- les voies aériennes hautes (avec les amygdales notamment),

- les tissus diffus présents dans les muqueuses (respiratoires, digestives et uro-génitales).

Il existe plusieurs leviers, qui sont en naturopathie, les piliers de la santé :

Bien se nourrir

Bien se reposer

Bien se recharger

Bien éliminer

Bien se nourrir

Tout d’abord, soigner son assiette pour apporter tous les éléments nutritifs indispensables comme les vitamines A, B, C, D et E afin d’assurer le maintien de toutes les réactions chimiques de l’organisme qui se déroulent 24/24 dans le corps.

Mettez dans votre assiette : carottes, patate douce, banane, oléagineux (amande noisettes, pistache, noix), petits poissons (sardines, maquereaux), huile de germe de blé, persil, kiwi, poivrons, choux (kale, brocolis). Ainsi un apport journalier optimal en vitamine D aide au maintien normal de la santé du système immunitaire. La vitamine C contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif et participe au maintien du fonctionnement normal du système immunitaire et réduire les épisodes de fatigue.

Se recharger en minéraux comme le magnésium, l’iode, le zinc et le sélénium en tête de liste et apporter des protéines de qualité pour leurs apports en acides aminés indispensables pour fabriquer des médiateurs chimiques dédiés à notre système de défense.

Donc privilégier les apports en protéines le matin : fromage frais, œufs mollets ou brouillés (le jaune restant idéalement cru), des oléagineux (amandes, noix), graines de chia hydratées, viandes blanches, tartinade de petits poissons (sardines).

Limiter les sucres raffinés et les mauvaises graisses qui fatiguent les organes digestifs et encrassent le circuit lymphatique.

Réduire les faux aliments : café, gâteaux industriels, plats cuisinés, stimulants (alcool, tabac).

Soigner sa flore notamment intestinale car on entend de plus en plus parler de notre microbiote comme garant de notre santé : en effet nos intestins sont le siège de notre système immunitaire et abrite une flore bactérienne qui lutte contre les entrées d’agents extérieurs nocifs ou dangereux et synthétisent des nutriments essentiels.

Donc favoriser cette flore par un apport en prébiotiques comme le pollen frais, la chicorée et les aliments lacto-fermentés et surtout apprendre à gérer (du mieux possible) le stress qui est le premier facteur de perturbation.

Gérer ses émotions peut se faire grâce à de multiples techniques :

Revenir à la respiration, pratiquer régulièrement au quotidien des respirations conscientes et complètes, devant sa fenêtre, au réveil et à chaque fois que les tensions et les émotions s’élèvent.

Grâce à des aides telles que le yoga, la méditation, la cohérence cardiaque ou la sophrologie : de nombreux exercices sont proposés sur le net et les propositions ne manquent pas. Il faut juste choisir celle qui convient le mieux.

Assurer une bonne recharge au niveau du sommeil : cette étape nocturne est un passage incontournable pour rester en santé.

La carence en sommeil fragilise l’organisme et ainsi nous rend plus vulnérables face aux infections.

Une activité physique adaptée

Garder plus que jamais une activité physique adaptée, en rapport avec le niveau déjà en place, sans forcer ni risquer de dépasser ses capacités.

Ainsi faire des exercices doux d’étirements, de gainage, de cardio.

La pratique d’une activité physique ou sportive régulière aide à se relaxer, à mieux dormir et donne l’énergie nécessaire à nos défenses naturelles. C’est également le meilleur moyen pour booster ses éliminations et optimiser le travail émonctoriel (les émonctoires tant nos portes de sorties du corps qui débarrassent les déchets accumulés).

Et surtout, il est important de maintenir un taux vibratoire à son plus haut niveau : tout vibre dans la nature, nos cellules également donc pratiquer des activités qui enchantent nos cellules est la clef pour soutenir ce taux. Ainsi garder le rire, l’autodérision et pratiquer le sourire intérieur, chanter, marcher pieds nus autant que possible, faire des automassages et du brossage à sec de la peau pour masser et faire circuler les liquides du corps.

Toutes ces méthodes relèvent de l’hygiénisme et sont faciles à appliquer chez soi, de on lit ou de son canapé.

Des aides supplémentaires

Pour compléter, on peut prendre quelques aides supplémentaires :

Tous les produits de la ruche (pollen frais, gelée royale, propolis), le ginseng, , les complexes immunitaires en huiles essentielles, le pépin de pamplemousse.

Quelques huiles essentielles pour accompagner la détente et le lâcher-prise : lavande, petit grain bigarade, ylang-ylang. Voir les produits Herbes et Traditions

A respirer ou à mettre sur les poignets.

Les élixirs floraux sont une aide précieuse en complément également pour moduler ses humeurs et retrouver calme, sérénité et transformer ses peurs (prunus, mimulus, tremble et le plus polyvalent situation de crise ou Remède Assistance). Voir la marque Deva

Ecouter de la musique pour remonter et renforcer le système immunitaire : le corps humain est composé à 70% d'eau, de ce fait, il est très sensible aux fréquences musicales auxquelles il est exposé. Nos émotions sont elles aussi sujettes aux ondes sonores et s'il l'on trouve la vibration qui nous correspond, l'on permet à notre corps de trouver l'harmonie interne.

Plus que jamais en cette période de confinement : prendre le temps de ralentir le rythme et d’écouter son corps, de revenir à ses sensations intérieures pour mieux se reconnecter avec soi-même.

Corinne GERAY-GIE
Naturopathe certifiée ISUPNAT & FENA
Adhérente OMNES
Agréée HOLISTE (Bol Jacquier)
Praticienne en réflexologie plantaire (Cassiopée)