Le ginseng, un trésor de santé

Nous rentrons peu à peu dans l’automne, les jours raccourcissent, la lumière diminue, notre rythme change, le soleil qui nous nourrit est moins présent, et plus que jamais, nous avons besoin de renforcer notre vitalité afin de préparer l’hiver en toute quiétude. En plus de l’hygiène de vie que nous mettons en œuvre au quotidien, avec une alimentation variée, biologique, de saison, la plus alcaline possible, nous pouvons aider notre organisme à se renforcer pour nous aider à passer cette période où notre corps est souvent plus sensibles aux petits désagréments hivernaux.

Donnons-lui un petit coup de pouce régulier tout au long de l’automne et l’hiver afin de les traverser en pleine forme.

Je vais vous parler aujourd’hui du ginseng, une plante bien connue de la pharmacopée de la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 2000 ans mais peut-être un peu moins utilisée en Europe et pourtant tellement incroyable par ses vertus diverses et variées.

Qu'est ce que le ginseng?

Le ginseng est une plante vivace de petite taille, à croissance lente, facile à identifier grâce à son feuillage aux lobes à disposition palmée. Ses fleurs blanchâtres laissent place à de petites baies rouges ; Le pouvoir de cette plante médicinale réside dans ses racines tubérisées, dont la taille s'accroît avec l'âge. On lui connaît essentiellement deux origines, asiatiques et nord-américaine. Le focus sera porté ici sur le ginseng asiatique.

Quels sont ses principes actifs ?

Cette plante contient de nombreux minéraux et acides aminés, des vitamines B, C, E ainsi que de nombreux oligo-éléments, comme le zinc, l'aluminium, le fer, le magnésium, le cuivre, le potassium, le phosphore, le manganèse, le calcium, la silice, le manganèse et le cobalt.

Les différentes molécules d’intérêt contenues dans la racine  en font une plante aux multiples intérêts, notamment les ginsénosides.

Quels sont les bienfaits du ginseng?

Le ginseng est tout d’abord une plante dite « adaptogène » (selon le professeur Lazarev, éminent chercheur russe, une substance adaptogène accroît, de manière générale et non spécifique, la résistance de l'organisme aux divers stress qui l'atteignent. Tout en causant un minimum d'effets indésirables, un produit adaptogène exerce une action normalisatrice non spécifique sur plusieurs organes ou sur de nombreuses fonctions physiologiques).

On lui reconnait les rôles suivants (1) :

- Soutien du système immunitaire

- Soutien des fonctions cognitives et de la mémoire

- Bien-être psychologique et physique, avec un soutien au maintien de la vitalité et de l’énergie de l’organisme, notamment en période temporaire de stress

- Tonifiant de l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies avec des effets sur la capacité physique comme mentale

- Bien-être général

- Aurait un effet aphrodisiaque

Posologie :

Se consomme le matin compte tenu de ses vertus énergisantes

Le ginseng se présente sous de nombreuses formes dont les principales sont : extrait pâteux, poudre, tranches confites, ampoules, gélule, infusion, sirop, …A vous de choisir la présentation qui vosu convient le mieux!

A prendre sur des périodes de 3 semaines à renouveler plus tard pendant l’hiver par exemple, en ne dépassant généralement pas trois mois de de prise (2).

Convaincus ? alors, c’est le moment de commencer une consommation et de profiter de tous les effets de cette plante si précieuse de la pharmacopée chinoise afin de passer un hiver en pleine forme.

Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et à un mode de vie sain. Il ne se substitue pas à un avis médical ou un traitement allopathique.

Nadine Laudier Naturopathe certifiée FENA – La Ferté Alais (91)
Conseillère en fleurs de Bach agréée Centre Bach et Edelweiss
www.naturopatheessonne91.fr

(1) Déconseillé en cas d’hypertension artérielle – Demander l’avis d’un professionnel de santé chez les femmes enceintes et allaitantes – Risque d’interaction en cas de prise d’antidépresseurs, d’anticoagulants ou de stimulants du système nerveux central - ne pas utiliser en même temps qu’un traitement hypoglycémiant – risque d’interactions

(2) La prise ne se substitue aucunement à tout traitement médical en cours