Important : rappel produits

Nous rappelons plusieurs lots de curcuma. Toutes les informations dans cet article.

Quels sont les produits et lots concernés ?

Curcuma 6000 + poivre noir

Pilulier 60 Comprimés

Code Barre : 3460340402228

Lot 82596A DDM 01/2024

Curcuma 6000 + poivre noir

Étui 60 comprimés

Code barre : 3460340035518

Lot 78627A DDM 09/2023

Lot 80816A DDM 01/2024

MEMO VIV / CAPITAL MEMOIRE

Étui 60 comprimés

Code barre : 3460340023546

Lot 056 DDM 01/2024

Pourquoi ces produits sont rappelés ?

Nos partenaires pour la fabrication de ces produits ont été informés par leurs fournisseurs de matière première de la contamination, par de l’oxyde d’éthylène, de l’extrait de curcuma et de l’extrait de bacopa utilisés dans la formule.

Qu’est-ce que l’oxyde d’éthylène ?

L’oxyde d’éthylène est un produit gazeux utilisé pour la stérilisation de certaines denrées alimentaires. Il a des propriétés bactéricides et fongicides. Son utilisation dans le domaine des épices est très rependue.

Sa mise sur le marché en tant que produit de protection pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux est interdite en Europe depuis le 9 février 2011 (décision de la Commission européenne n° 2010/72/UE) et l'utilisation de ces produits est interdite en France depuis le 9 août 2011 (arrêté du 22 juin 2010).

Pourquoi ce produit a-t-il été utilisé ?

Ce produit est interdit en Europe mais encore utilisé dans de nombreux pays dans le monde. Une enquête est en cours au niveau mondial pour connaître l’origine de cette contamination. Vraisemblablement c’est au moment du transport que ce gaz est utilisé pour assurer la conservation des matières durant le voyage.

Quels sont les risques à consommer des produits contaminés par cette substance ?

Il n’y a pas de risque immédiat. C’est l’exposition répétée et sur le long terme qui comporterait des risques. La DGCCRF indique qu’aucun signalement d’intoxication de consommateur en lien avec des produits contaminés par cette substance n’a été fait. Il convient néanmoins d’en limiter au maximum l’exposition aux consommateurs. Rappelons par ailleurs que cette substance n’est pas interdite dans d’autres pays comme les USA ou le Canada.

Quels sont les teneurs présentes dans les produits retirés ?

Les teneurs sont très faibles car elles ont été détectées sur un ingrédient. Par exemple pour l’extrait de curcuma : il est incorporé à hauteur de moins de 30% de la formule. De plus l’exposition journalière est très faible car il s’agit de 2 comprimés de 350 mg chacun. Néanmoins, le retrait est nécessaire sur l’ensemble des produits qui ont utilisé cette matière comme ingrédient quelle que soit la quantité incorporée.

Pourquoi ce retrait n’intervient-t-il qu’aujourd’hui alors que le risque est connu depuis plusieurs mois concernant les épices en provenance d’Inde ?

Fin 2020, informés par notre veille réglementaire de ce risque nous avons demandé à l’ensemble de nos fournisseurs des garanties concernant ce problème. Le fournisseur de matière première avait lui-même les garanties de son producteur. Mais la contamination s’est faite durant le transport c’est donc bien après coup que, malgré les garanties que nous avions obtenues, la contamination s’est avérée.

Que dois-je faire de mes produits ?

Le ramener dans votre point de vente qui pourra vous proposer un avoir ou les détruire directement mais dans ce cas il ne sera pas possible d’obtenir un dédommagement.

Contact

Vous avez d’autres questions ? Vous pouvez nous contacter :

- par email  : servicequalite@therasana.com

- par téléphone : 04 74 64 04 87