Notre filière au Brésil : Maté équitable

Le maté est un arbre natif du sud du Brésil, qui pousse abondamment à l’état sauvage dans la forêt  Atlantique. Ses feuilles sont  consommées sous forme d’infusion par les peuples indigènes depuis des siècles, pour ses propriétés stimulantes et digestives. Aujourd’hui, le maté fait partie de la culture populaire Brésilienne mais sa production est menacée par la culture intensive du soja et maïs au Brésil. C'est pourquoi Dietaroma s'engage pour un maté équitable, labélisé bio et Fair For life.

Qu'est ce que le maté?

Le Maté est un arbre à feuilles persistantes qui pousse naturellement aux bords des ruisseaux dans les régions montagneuses situées entre 500m et 700m d’altitude.

Ce grand arbre peut atteindre jusqu’à 20 m de hauteur dans la nature, lorsqu’il est natif. Lorsqu’il est cultivé, il est taillé de manière à ce qu’il ne dépasse pas 4 mètres et ainsi faciliter la récolte des feuilles.

Pour ses qualités toniques, stimulantes et diurétiques, le maté est considéré comme un superaliment. Il est moins excitant que le thé et le café et ne provoque aucune insomnie chez les consommateurs réguliers.

Physiologiquement, il est admis que le maté aide à lutter contre la fatigue et augmente l'endurance physique. Il stimule l’appétit sans perturber l’estomac, aide à la digestion et soulage la constipation.

Le maté est un stimulant général de toutes les fonctions corporelles et en particulier la fonction cérébrale. La caféine qu’il contient procure les effets bénéfiques sans les inconvénients.

Il est également riche en composés phénoliques, lui conférant des propriétés antioxydantes.

maté équitable

La production actuelle du Maté

Le maté natif est présent dans l’état du Parana, au sud du Brésil. Il pousse à l’ombre de la forêt, et grandit plus lentement que le maté cultivé. La collecte du maté natif s’effectue tous les 2 ans, tandis que le maté cultivé est cueilli tous les 12 mois ou tous les 18 mois. Par conséquent, le maté natif présente un taux de caféine et d’antioxydants naturels plus élevé que le maté cultivé, ce qui en fait  un produit de grande qualité, très apprécié tant des consommateurs, pour ses qualités gustatives, comme des industries d’extraction végétale, pour sa forte concentration en principes actifs .

Pour faire face à une demande nationale de grande échelle et de plus en plus internationale, de grandes plantations de maté sont cultivées depuis le XVIIe siècle, époque à laquelle la culture du maté était l’activité économique principale dans le sud du Brésil.

Au cours des dernières décennies, la Forêt Atlantique a été décimée pour faire place aux très lucratives plantations de soja et de maïs transgéniques. La Forêt Atlantique est aujourd’hui réduite à 8,5% de sa superficie originale, ce qui réduit considérablement l’abondance du maté natif qui y pousse. Le maté commercialisé aujourd’hui provient donc très majoritairement des nombreuses plantations du sud du Brésil et des pays voisins qui le cultivent également.

Notre fournisseur au Brésil s’implique localement auprès de coopératives et d’associations de producteurs pour structurer la collecte du maté natif, tout en préservant la forêt Atlantique environnante. Par la mise en place de projets permettant de valoriser la qualité du maté natif, nous cherchons à créer une valeur ajoutée déterminante sur ce produit d’exception.

maté équitable

La forêt Atlantique

maté équitable

Culture de maté

Notre filière équitable au Brésil

Notre fournisseur travaille en partenariat avec des petits producteurs locaux qui récoltent des feuilles de maté à partir d’arbres natifs présents sur leurs propriétés. Depuis 2004, ce travail était organisé et géré par Cooplaflora, une coopérative de petits producteurs créé dans la ville de Turvo, en Parana, dans le but de commercialiser la production bio de maté et de plantes médicinales.

La coopérative a fédéré plus de 200 membres pour une superficie totale de plus de 800 hectares. En  2012, cependant, un  incendie a détruit une partie de l’infrastructure de Coopaflora, causant de nombreuses difficultés logistiques et financières, dont la coopérative n’a pas pu se récupérer, ce qui a entraîné sa fermeture. Certain producteurs ont alors commencé à s’organiser pour continuer de produire du maté, mais l’évolution des règlements européens les a empêchés d’exporter, car il est devenu obligatoire l’absence de ces composés de fumée dans les feuilles de maté, provenant de son processus de production.

Ainsi, un groupe de producteurs s’est structuré pour créer une nouvelle association, ayant pour mission de produire le maté selon la norme européenne, à travers des processus i nnovantes dans lesquels les  feuilles n’entrent  pas  en  contact avec les flammes et, par conséquent, ne présentent pas de résidus de fumée, étant exempts de composés comme l’Anthraquinone et les HAP.

Notre fournisseur au Brésil a appuyé cette initiative pionnière, en offrant un soutien financier et technique et en aidant à la gestion de projets. 

Les activités de l’association se concentrent sur la production et la récolte de maté, l’orientation sur les bonnes pratiques agricoles, le suivi technique et agronomique, ainsi que la densification agroforestière, par la plantation de boutures de maté dans la Forêt Atlantique.

                      maté equitable         maté équitable               

Maté natif

Pourquoi un maté équitable?

Le maté est une ressource précieuse pour le Parana, tant pour son importance dans la préservation de la couverture originelle de la Forêt Atlantique, comme pour sa capacité de générer des revenus pour les populations locales

Le travail de notre fournisseur atteint ces deux sphères, en apportant un soutien financier et technique à l’association des producteurs qui organise la récolte du maté, ainsi qu’en appuyant une 2nde association,, composée de 67 familles de producteurs, qui défendent le maintien de leur mode de vie et la préservation de l’écosystème local face à l’avancée de l’agro-business.

Depuis 2010, notre fournisseur acquiert le maté bio des petits producteurs du Parana et a déjà réalisé plusieurs projets et actions pour les insérer sur le marché international. En garantissant un volume d’achat significatif, l’entreprise contribue à faire de la production de maté une activité stable, fournissant de sécurité financière aux familles des producteurs, tout en assurant la quantité et la qualité de l’approvisionnement de ce produit sur le marché.

Des divers améliorations qualitatives implémentées dans les processus de production et dans le produit final apportent une valeur ajoutée au maté et contribuent pour que les producteurs puissent obtenir un prix différencié sur le marché international. De cette manière, ils peuvent recevoir une rémunération correcte pout la vente et, par conséquent, améliorer leurs conditions de vie.

Au  travers de certifications  Bio, de  garanties sociales et environnementales mais aussi par l’implantation d’un processus de production et de séchage différentié, l'objectif est de développer la commercialisation de ce produit qualitatif sur le marché brésilien et international.

Notre fournisseur a aussi développé plusieurs programmes de formation pour les producteurs sur des sujets tels que la manipulation du maté, la récolte et la post-récolte, l’agroforesterie durable, la densification du maté dans la forêt, la production de plantes médicinales.

Des investissements ont été réalisés dans des champs de démonstration visant à obtention des connaissances pratiques et théoriques sur les boutures, les engrais bio, entre autres. L’entreprise a élaboré aussi un Manuel de Bonnes Pratiques Agricoles, adopté par tous les producteurs partenaires, afin  de  maintenir  le  haut  niveau  de qualité et d’hygiène pendant tous les étapes de la chaîne de production.

maté équitable

Les producteurs s’efforcent de maintenir leur mode de vie rural

Grace à ce travail, les producteurs peuvent bénéficier d’une amélioration de leurs ressources financières et s’affirmer comme les gardiens de leur forêt. Nous pouvons ainsi appuyer la préservation et le reboisement de la forêt Atlantique qui subit toujours plus de pression de la part des grands céréaliers en quête de nouvelles surfaces agricoles.

maté équitable

Texte et photographie : R.Denecheau