Flore intestinale

Flore intestinale : la clé de votre confort digestif

"Bactéries amies", "flore commensale", "microbiote", "bactéries saprophytes"… autant de petits noms pour désigner les hôtes bienfaisant qui habitent votre intestin. Leurs fonctions sont variées : aide  à la digestionrôle immunitaireproduction de vitamines
Si vous ressentez une digestion difficile ballonnementsflatulencesdouleurs abdominales… il est probable que votre flore soit déséquilibrée. Prendre conscience qu’une flore intestinale saine participe à votre bien-être est essentiel. 
Vous trouverez dans ce dossier des explications, conseils et produits bien-êtrepour prendre soin de vos bactéries amies !


Les causes d’une flore intestinale déséquilibrée

Des éléments externes et internes peuvent perturber la composition et le bon fonctionnement de votre flore intestinale :

- une infection par un virus
- un transit irrégulier
- l’utilisation d’antibiotiques à large spectre
- une sur-représentation de certaines espèces qui produisent des gaz odorants. Si vous avez tendance à manger beaucoup de protéines, principalement des viandes rouges, la flore dite "de putréfaction" se développe au détriment d’espèces plus protectrices (par exemple les bactéries lactiques : lactobacilles et bifidobactéries).

S’il vous arrive d’être dans un des cas précités, il est probable que vous ayez une digestion difficile. Les ballonnements et gaz en excès sont souvent les premières manifestations désagréables d’une modification de la flore.


La flore intestinale : comprendre pour mieux agir

Vous vivez en symbiose avec les micro-organismes qui peuplent votre tube digestif. En échange de leur action protectrice, vous leur fournissez de quoi se nourrir : les résidus de votre repas et les cellules mortes de votre muqueuse intestinale.

Savez-vous qu’il y a dix fois plus de bactéries que de cellules humaines ? Elles représentent 1.5kg soit à peu près le poids de votre cerveau !

A la naissance, le tube digestif du nouveau né est stérile, c’est vers l’âge de 2 ans que « l’empreinte» est définitive. Il s’agit d’une véritable carte d’identité : l’être humain abrite environ 1 000 espèces différentes mais la composition de la flore intestinale est unique d’un individu à l’autre.

Votre microflore joue plusieurs rôles précieux :

- elle dégrade les résidus des aliments que vous mangez ainsi que les cellules mortes de votre épithélium intestinal
- elle protège contre les bactéries indésirables que l’on trouve par exemple sur des aliments souillés ingérés
- elle stimule votre système immunitaire (production d’anticorps)
- elle synthétise la vitamine K (vitamine qui intervient notamment dans la synthèse de facteurs de coagulation sanguine, sur la fixation du calcium par les os et sur la souplesse des artères et des vaisseaux sanguins).


Des compléments alimentaires naturels pour aider à rééquilibrer votre flore

Plusieurs substances naturelles jouent un rôle positif sur votre flore intestinale, soit en agissant directement sur les bactéries, soit en favorisant une bonne digestion, donc la préservation  de votre microbiote:

Les plantes qui participent au bien-être digestif, donc à un bon fonctionnement de votre flore intestinale :

- la Rhubarbe de Chine : riche en dérivés anthracéniques
- la Figue et Prune : riches en fibres
- Inuline de Chicorée : fibre prébiotique
- Mais aussi l’Artichaut, le Pissenlit, le Radis noir

Les huiles essentielles qui participent au bien-être digestif, donc à un bon fonctionnement de votre flore intestinale :

-  les huiles essentielles de Menthe et de Cumin

Les autres actifs qui participent au bien-être digestif, donc à un bon fonctionnement de votre flore intestinale :

- L’argile verte    
- Le charbon actif végétal 
- Les probiotiques


En savoir plus sur les ferments lactiques

L’Organisation Mondiale de la Santé définit le probiotique comme étant "un micro-organisme vivant qui, ingéré en quantités suffisantes, apporte un bénéfice pour la santé de l’hôte".

Les probiotiques existent sous forme de compléments alimentaires naturels. Ils participent à rééquilibrer votre flore intestinale. Ils contribuent à :

- améliorer des digestions difficile :
* atténuer les sensations de ballonnements et les gaz
* prévenir la constipation
* prévenir des diarrhées, suite à une infection par des bactéries indésirables ou un traitement antibiotique
* la bonne assimilation des aliments
- améliorer la digestion du lactose
- soulager les inflammations de l’intestin
- aider les défenses naturelles de l’organisme

Pour choisir un bon probiotique, il est intéressant de privilégier un produit bien-être composé de :

- bactéries vivantes ou revivifiables
- de souches naturelles et variées,
- ferments dans leur milieu nourricier, c’est-à-dire dans leur contexte naturel.

Les ferments naturels issus d’un levain céréalier biologique combinent ces 3 éléments. Sous forme de sachets hermétiques, ils gardent toutes leurs propriétés.


Adoptez les bons réflexes

- mangez beaucoup de fruits et légumes frais, de préférence issus de l’agriculture biologique.
- mettez au menu des aliments lactofermentés (jus de légumes, choucroute, miso, tempeh, kéfir, pain au levain…).
- évitez tant que possible la prise excessive d’antibiotiques.
- limitez vos apports en protéines animales, principalement la viande rouge.
- apprenez à gérer votre stress.
- associez votre prise de probiotiques à des prébiotiques, des fibres alimentaires qui sont la "nourriture" des « bonnes » bactéries et les aident à se développer. Ces prébiotiques se trouvent sous forme de compléments alimentaires naturels mais ils sont surtout présent dans une alimentation végétale saine. On retrouve des prébiotiques dans les fruits et légumes (chicorée, artichaut, banane…) ainsi que dans les céréales complètes.